17 octobre 2008

Un PS au coeur de la gauche pour empêcher Besancenot de nous bouffer la laine sur le dos

npaParmi les arguments qui abondent en faveur d'un positionnement du Parti Socialiste au coeur de la gauche, il y a la progression de l'extrême-gauche. Les militants du PS, qui sont attachés à leur organisation, en ont assez de voir leurs candidats perdre la présidentielle autant que de voir les électeurs traditionnels de la gauche se retrouver de plus en plus dans les valeurs de Besancenot.

En même temps, comment ne pas être d'accord avec lui lorsqu'il affirme que "nos vies valent mieux que leurs profits" ? Comment ne pas s'identifier à ce jeune militant audacieux, éloquent, voire charismatique ? Mais de là à se laisser manger la laine sur le dos par un parti politique qui ne souhaite pas le pouvoir, qui n'a de cesse de critiquer autant le PS que l'UMP, qui a même contribué un temps à théoriser qu'il n'y avait pas de différence entre la politique de la gauche et celle de la droite.

Le congrès de Reims nous donne donc l'occasion de régler nos comptes avec l'extrême-gauche, celle qui refuse de mettre les mains dans le cambouis alors qu'elle pourrait être un bon partenaire des réformes radicales que la gauche devra mettre en oeuvre si elle veut changer le quotidien des Français et des Européens. Mais le spectre de la trahison de classe retient la majorité d'entre eux par le col... Et moi, je ne comprendrai jamais pourquoi Krivine et Laguillier n'ont pas voulu voter pour la taxe Tobin au parlement européen.

Posté par francarbo à 07:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires sur Un PS au coeur de la gauche pour empêcher Besancenot de nous bouffer la laine sur le dos

    Tobin

    Pourquoi n'ont-ils pas voulu voter la taxe Tobin ? Je me suis aussi posé la question. Peut-être tout simplement parce que c'était reconnaître la légitimité des transactions financières, les jeux boursiers et de ce fait l'ultra libéralisme !!! Il faut certainement aller plus loin que la taxe Tobin ...Il faut aussi que le PS soit sans équivoque à gauche. La motion Hamon représente le "coeur du Parti socialiste et non une frange à gauche"...ce sont peut-être les autres qui "se sont droitisés" (je cite une intervention)
    ordialement Annick MASSEY militante Pertuis Vaucluse

    Posté par MASSEY ANNICK, 22 octobre 2008 à 13:42 | | Répondre
Nouveau commentaire