30 septembre 2008

Combien de militants sont désorientés par toutes ces motions ?

les_rosesJ'ai beaucoup de relations et d'amis au Parti Socialiste, y compris dans d'autres courants ou sensibilités. Je n'ai jamais été sectaire. Dans le cadre du congrès, une bonne part d'entre eux ont choisi leur motion, avec Delanoë, Royal, Aubry et Hamon, bien sûr. Les parcours militants ne sont pas toujours rectilignes et le courant politique dans lequel j'ai commencé mon engagement militant, il y a 13 ans, a tellement explosé qu'on en trouve des bouts un peu partout, y compris avec Royal (ceux qui ont suivi Julien Dray) ou Delanoë (ce qui ont suivi Harlem Désir). Je respecte leur choix d'aujourd'hui et je crois que, au-delà des considérants de fonds qui nous séparent, nous avons la même aspiration de voir la gauche se relever de ses multiples échecs aux élections nationales, en particulier la présidentielle, afin de peser plus fortement sur le destin de la France et de l'Europe.

Cependant, je constate aussi que bon nombre de militants n'ont pas encore fait de choix de motion. Ils attendent. Ils veulent lire. Ils veulent choisir celle qui représentera le mieux leurs idées. Les premiers concernés sont ceux qui ont (presque) toujours été dans la motion majoritaire - le puzzle façon Hollande - car toutes les parties sont éclatées dans 3 motions. Dès lors, se sentant à la fois étrangement libres et/ou désorientés, ces camarades vont devoir faire un choix cornélien. Et si le choix de la motion Hamon était la plus sage et la plus ambitieuse des décisions ?

Posté par francarbo à 17:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Combien de militants sont désorientés par toutes ces motions ?

Nouveau commentaire