30 septembre 2008

La conjonction des crises favorisera-t-elle la motion C ?

criseToutes les motions présentes à ce congrès de Reims s'accordent à reconnaître que l'histoire du Monde est à un moment bien particulier : celui de la conjonction de diverses crises sociale, alimentaire, institutionnelle, énergétique, écologique et, bien sûr, financière. Cependant, c'est principalement la motion C "Un monde d'avance" qui analyse le plus précisément le système capitaliste mondialisé comme orgine de ces crises. Alors, s'il ne s'agit pas de faire un procès stérile à l'économie de marché, il appartient aux socialistes d'être extrêmement ferme et clair sur le fait que cette situation est le résultat d'un libéralisme économique débridé où les organes de régulation, tel le FMI dirigé par Dominique Strauss-Kahn, ont laissé faire depuis trop longtemps.

Car le capitalisme n'est pas vertueux par nature. Cette forme financiarisée du capitalisme ne vit que par l'accroissement des inégalités, l'enrichissement d'une minorité au détriment d'une majorité, la domination économique du Nord sur les populations du Sud. "Un monde d'avance" est donc l'une des motions qui analyse le plus profondément cette question et qui en tire les propositions suivantes : plus de régulation, plus de protection, de nouvelles taxes sur les capitaux et les transactions financières, une véritable économie mixte où l'économie de marché cohabite avec l'économie solidaire pour que croissance ne rime plus avec délocalisation et évaporation de capitaux. Les signataires de la motion C ont la faiblesse de croire que les socialistes sauront y voir un renouveau et un espoir...

Posté par francarbo à 07:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur La conjonction des crises favorisera-t-elle la motion C ?

Nouveau commentaire